02 37 31 01 96

La montgolfière a été inventée par les frères Montgolfier, Joseph-Michel et Jacques-Étienne, en 1782. Le tout premier vol du ballon à air chaud des deux frères fut expérimenté le 4 juin 1783 sur la place des Cordeliers à Annonay.

Dans la même année, les tous premiers passagers d’une montgolfière furent un canard, un coq et un mouton en décollant de Versailles, sous les yeux du Roi Louis XVI et de sa cour. Les trois animaux ont réalisé une ascension jusqu’à 480 mètres.

Suite à cette brillante réussite, le premier vol captif (ballon relié au sol par des cordes) est réalisé à la Folie Titon, de nos jours située rue de Montreuil à Paris, le 19 octobre 1783, par Jean-Baptiste Réveillon, Jean-François Pilâtre de Rozier et Giroud de Villette.

Le 1er vol habité à la Folie Titon, le 19 octobre 1783

Le 1er vol habité à la Folie Titon, le 19 octobre 1783

 

Suite à la réussite de ce vol captif, Jean-François Pilâtre de Rozier et le Marquis d’Arlandes firent un second vol, le 21 novembre 1783, qui fut commémoré plus officiellement comme étant le premier vol.

La première femme à voler fut Élisabeth Thible, le 4 juin 1784 à Lyon.

Le principe de fonctionnement reste un mystère, faire s’élever le ballon est une chose, en connaître la raison en est une autre. Le mystère commence à se dissiper qu’à la mi-juin 1784 par la lettre de M. de Morveau parut dans le Journal de Paris le 13 juin 1784.

Les montgolfières furent rapidement évincées par les ballons à gaz, dont le 1er vol fut le 1er décembre 1783 avec à son bord l’inventeur même du ballon le physicien Charles et les frères Robert. Car les montgolfières étaient difficiles à gonfler et il n’était pas rare que des ballons prennent feux lors des gonflements, ceux-ci réalisés avec de grands feux de paille. Les montgolfières étaient chauffées à leur maximum au sol puis larguées, ne pouvant donc effectuer un vol que d’une dizaine de minutes.

Il fallut attendre la fin des années 50 pour le grand retour de la montgolfière avec l’utilisation d’une fibre synthétique (le nylon) pour la fabrication de l’enveloppe et du gaz de pétrole liquéfié, le propane pour chauffer la montgolfiere. Ces premières montgolfières permettant un usage plus souple et sécurisant fut réalisé aux Etats-Unis puis en France en 1972.